Livraison Mondial Relay offerte sur tous les coffrets cadeaux

Bieres anglaise, bière brune anglaise, bières blondes anglaise, bières anglaise noire..

La bière anglaise est antérieure aux autres boissons alcoolisées en Angleterre. Le pays est bien connu pour sa real ale et a introduit un grand nombre de styles de bières, dont la Bitter, la Mild, la Stout, la Porter et l'IPA, pour n'en citer que quelques-uns.

Le Royaume-Uni possède l'une des plus fortes traditions brassicoles au monde, étant à l'origine de nombreux styles et traditions de brassage différents. Ses origines remontent à l'époque celtique, comme l'indiquent des comptes militaires romains de 90 après J.-C. trouvés dans le fort de Vindolanda, dans l'actuelle Northumbria, mentionnant un brasseur appelé Atrectus Cervesarius-Atrectus. 

La bière craft était la boisson la plus courante au Moyen Âge, d'abord dans les brasseries familiales, puis de manière plus organisée avec l'apparition des guildes de brasseurs, ainsi que dans les tavernes, liées aux ordres religieux.

À la fin des années 1600, la dissolution des monastères a été l'un des points cruciaux de l'histoire de la brasserie artisanale britannique, ce qui signifie que la bière craft a perdu son lien avec les ordres religieux et a permis l'apparition des premières brasseries d'entreprise comme Shepherd Neame (1698) et Bass Red Triangle (1701).

Bières à Londres : un nouveau style devient populaire, la Porter, et peu après, le développement de l'East Indian Company donne naissance à l'Indian Pale Ale.

Au 19ème siècle, la fiscalité a poussé les producteurs de bière craft à s'adapter en produisant de nouveaux styles, comme la Stout et l'Imperial Stout. Après la loi sur les brasseries de 1830, le brassage sous licence est devenu accessible à tous, ce qui a stimulé la créativité et permis l'émergence de nouveaux styles, comme la Brown Ale ou la Foreign Extra Stout. Après la Première Guerre mondiale, les taxes et les restrictions ont entraîné une chute spectaculaire du volume de la bière, et après les années 1960, les lagers ont commencé à prendre d'assaut le marché.

Dans les années 1970, le marché était déjà concentré sur six marques, et c'est la raison pour laquelle la Campaign for Real Ale a été créée pour protéger la bière craft non pressurisée, inventant le terme real ale pour différencier la bière en fût de la lager industrielle.


La bière en angleterre : En 2002, le droit progressif sur la bière a été introduit afin de promouvoir les petites brasseries, marquant ainsi le début du mouvement de la bière artisanale au Royaume-Uni.

Cela a permis la croissance des géants de la microbrasserie que sont aujourd'hui Brewdog, ainsi que d'autres brasseries de premier plan comme Cloudwater, Buxton, Magic Rock ou Beavertown, suivies de nouvelles étoiles montantes comme Wylam ou Tempest Brewing.