Livraison Mondial Relay offerte sur tous les coffrets cadeaux

Biere IPA : Nos bières craft IPA - Les India Pale Ale

Les bières IPA modernes sont résolument houblonnées et amères, avec de forts arômes houblonnés et floraux, provenant notamment de houblons américains comme le Citrus et le Mosaic.

Certaines versions sont houblonnées à sec pour obtenir un arôme encore plus intense. Sa couleur va de l'or moyen à l'ambre et même au brun foncé voir au noir dans le cas des Black IPA.
Le corps est moyennement léger et le taux d'alcoolémie n'est pas très élevé, de l'ordre de 5 à 7,5 %.
Les styles anglais ont un caractère plus doux dérivé des malts utilisés (ce qui leur donne une touche de caramel, de pain et de pain grillé).

IPA est l'abréviation de India Pale Ale. Ses origines remontent au 18e siècle, vers les années 1780, lorsque les premières pale ales ont commencé à être exportées en Inde.

Ces bières étaient exportées vers les classes moyennes et supérieures européennes expatriées en Inde, fonctionnaires, militaires, etc.

L’un des tout premiers exportateurs de ce type de bière était Hodgson (considéré comme le pionnier de l'IPA), Bass ou Allsopp. La bière était fortement houblonnée car on pensait que cela était nécessaire pour le voyage vers des zones chaudes. Pendant le voyage, les fortes vagues et les changements de température ont été par hasard les facteurs qui ont transformé l'October Ale originale exportée par Hodgson en une bière houblonnée plus mature qui a été très appréciée par les clients des Indes orientales.

Vers 1835, le style a été nommé pour la première fois East India Pale Ale.

Bien que ces bières n'aient pas été fabriquées pour la consommation locale, le style a commencé à devenir populaire au Royaume-Uni, prétendument après un naufrage sur la côte du Lancashire en 1839, où les habitants ont pu goûter certains des échantillons envoyés à l'étranger.

Après cela, et avec l'arrivée du chemin de fer, le style est devenu populaire dans tout le Royaume-Uni.

Il a évolué au cours du 19e et 20e siècles, devenant quelque chose de plus faible, semblable à une vieille pale ale ordinaire, et avec l'avènement de la réfrigération, il a lentement disparu dans les années 70.

Les années 80 ont vu la résurrection de l'India Pale Ale, grâce aux efforts des brasseurs artisanaux américains qui ont commencé à recréer les anciens styles anglais, en faisant les IPA avec une grande quantité de houblon.

Les bières IPA de style américain ont été inspirées par la Ballantine IPA, qui a été produite aux États-Unis de 1890 à 1990.

Les premières IPA modernes étaient basées sur les houblons de la vallée de Yakima, comme le Cascade, le Chinook, le Centennial, le Citra et le Mosaic, qui ont donné naissance aux IPA de la côte ouest. Les IPA américaines ont été lancées dans les années 70 par New Albion Brewing en Californie, mais c'est en 1975 que la Liberty Ale de la brasserie Anchor a été lancée et considérée comme la première IPA moderne.

Plus tard, dans les années 90, la révolution de la bière artisanale a donné naissance à des IPA plus houblonnées comme Lagunitas IPA, Stone IPA ou Sierra Nevada Harvest Ale.

Les IPA de la côte Est - plus herbacées que celles de la côte Ouest - sont également apparues, avec des exemples comme la Brooklyn Heart IPA et la Bell's Two Hearted Ale.
Les années 2000 ont vu l'essor des Double IPA comme la Pliny the Elder de Russian River, qui a porté le volume d'alcool à 8 %, et depuis, de nombreux autres sous-types d'IPA sont apparus, comme la New England IPA, la Black IPA, la Brut IPA, la Session IPA ou la Triple IPA.